Si les choses sont plus faciles pour un couple salarié formé dans une entreprise qui ne leur appartient pas et dont les rôles sont souvent définis, la situation s’avère plus complexe pour ceux qui créent leur entreprise à deux.

Lors du lancement, la vision est la même et les rôles sont bien définis. Tout converge vers un objectif commun et la façon d’y arriver est concordante. Puis, les embrouilles commencent à apparaître et les prises de bec sur l’orientation de l’entreprise sont plus fréquentes. La manière d’opérer devient moins cohérente entre les deux et la bisbille s’installe graduellement.

Pour éviter ce genre d’escalade, il est préférable que les partenaires ne travaillent pas tout le temps l’un à côté de l’autre. Dans l’idéal, les tâches et les zones de responsabilité étant bien définies, les partenaires ne doivent pas se gêner ni se marcher sur les pieds. Il n’est pas nécessaire que chaque décision soit validée par le conjoint, même si ce dernier peut intervenir pour aider ou conseiller son partenaire.
Au-delà de l’état d’esprit dont vous avez besoin pour entreprendre, vous devez vous assurer au départ, que votre couple a les capacités relationnelles de se lancer dans l’aventure. Sinon, tout peut déraper et détruire au passage le couple, la famille et l’entreprise.

Share This

Partager

Partager cette information!